Le mât chinois.

«C'est sur le mât que je me recentre sur moi-même. De son sommet, tout est plus clair. J'y suis en contrôle de mon corps et de ma tête. Il est mon partenaire. C'est lui qui me supporte, me calme. Il me transmet sa puissance, sa force et sa stabilité. Il permet de m'extérioriser et de libérer mes émotions. Sur le mât, je fais l'amour avec le monde.»

La corde lisse.

«La corde lisse, elle te serre, te tord, te brûle, arrache ta peau et te tend des pièges. Mais j'aime ça. La corde, c'est l'accord entre la tension et le contrôle. C'est une recherche constante d'équilibre. C'est apprendre à se laisser suspendre plutôt que de se tenir. C'est s'enrouler pour le simple plaisir de débouler. La corde te moule pour qu'ensuite tu te déploies.»

Épreuve synthèse 2015 - ENC
Épreuve synthèse 2015 - ENC
Cabaret 2019
Cabaret 2019
Épreuve synthèse 2015 - ENC
Épreuve synthèse 2015 - ENC
Cabaret 2018
Cabaret 2018
Épreuve synthèse 2015 - ENC
Épreuve synthèse 2015 - ENC
Cabaret 2018
Cabaret 2018
Cabaret 2018
Cabaret 2018
Cabaret 2018
Cabaret 2018
Cabaret 2018
Cabaret 2018
Alexie.Cabaret
Alexie.Cabaret

Photo par Emmanuel Burriel

Alexie.Cabaret
Alexie.Cabaret
Gala. Musée de l'Aviation
Gala. Musée de l'Aviation
L'oracle de la plume d'Or
L'oracle de la plume d'Or
Alexie.Cabaret
Alexie.Cabaret
Alexie.Cabaret
Alexie.Cabaret
Alexie.Cabaret
Alexie.Cabaret
Corde.ENC
Corde.ENC
Alexie.Cabaret
Alexie.Cabaret